Il y a 2 semaines, jour pour jour, j'ai eu l'occasion avec Alice de visiter la Filature Fonty, à Rougnat en Creuse, ouverte juste pour nous ou presque, enfin toutes celles qui participent au projet de Yarn Bombing de Felletin.

DSC_0314

Un bref historique exposé par notre guide, Aline, nous a appris qu'en 2 décennies, Fonty a failli disparaitre 2 fois : la 1ère fois, lors du décès brutal de Jacques Fonty, petit fils des fondateurs et la 2e fois, à cause des manoeuvres financières peu orthodoxes d'un escroc belge qui avait racheté la société après ce décès. A présent, son capital est entre les mains de quelques clients et fournisseurs qui ne souhaitaient pas voir disparaitre ce savoir-faire.

Nous y avons appris que pour avoir une couleur uniforme, les matières étaient d'abord filées puis teintées.

La matière première est stockée à l'abri de la lumière pour éviter le coup de lune ou de soleil (jaunissement en cas d'exposition prolongée)

 

DSC_0326

DSC_0329

DSC_0328

DSC_0330

DSC_0331

Le cardage

DSC_0341

DSC_0342

DSC_0343

DSC_0344

Un fil très fin, de l'ordre du micron, est ainsi obtenu sur de gros rouleaux.

DSC_0345

Ces fils sont transférés sur cônes pour être ensuite retravaillés.

DSC_0346

DSC_0347

Les fils sont ainsi plus ou moins retordus et assemblés par 2, par 3, par 4 pour obtenir le fil définitif en naturel sur cônes.

DSC_0348

Le fil est alors mis en écheveaux pour aller peindre son bain de teinture.

DSC_0349

DSC_0350

D'ailleurs, la teinture n'est qu'une histoire de cuisine.

Les écheveaux sont installés sur des rails sur un chariot.

DSC_0335

Les rails seront plongés dans de grandes cocottes minute.

DSC_0333

A la sortie du bain de teinture

DSC_0334

Après, c'est l'épreuve de l'essoreuse à salade.

DSC_0338

DSC_0339

Pour rendre le gonflant aux fils, les échevaux passeront en étuve.

Pour préparer les teintes définies par Fonty eux-mêmes ou par leurs clients pour leurs produits exclusifs, les ouvriers ont leur laboratoire de petit chimiste.

DSC_0336

DSC_0337

Les écheveaux vont être maintenant mis en cônes ou en pelotes.

DSC_0351

DSC_0352

DSC_0353

DSC_0354

DSC_0355

Comme vous le voyez, la production est grandement mécanisée mais le facteur humain est encore indispensable pour certaines tâches.

DSC_0356

La pose des étiquettes se fait grâce aux petites mains Fonty. Pensez à Elles la prochaine fois que vous retirez l'étiquette de votre pelote.

DSC_0357

Et maintenant que vous connaissez toutes les étapes de la fabrication de votre pelote, vous pouvez aller choisir celle(s) qui vous plait(plaisent) le plus dans le magasin d'usine, ouvert tous les mercredis après-midi.

Et là, le choix est cornélien. Les couleurs et les matières sont à profusion. Des murs arc-en-ciel vous entourent.

DSC_0315

DSC_0316

DSC_0319

DSC_0320

DSC_0323

Et je vous parle pas des tables qui vous font perdre la tête.

DSC_0317

DSC_0322

Donc, si vous passez un mercredi dans cette région, allez succomber à ces kilos de douceurs.
Et si après vous ne savez qu'en faire, je les adopterai volontiers.

***

PS. : un dernier conseil d'amie :
Si vous avez l'occasion d'aller visiter un jour une filature, Fonty ou autre, n'hésitez pas, foncez.

***